Effondré

SONY DSC

L’effondrement était censé arrivé tout autour de moi. On en parlait à la radio, à la télé, des livres entiers ont été écrits et publiés sur le sujet, des milliers de pages imprimées. Je l’attendais, avec une certaine impatience, en pensant qu’une fois que tout s’effondrerait, tout irait bien, tout irait bien. Je pourrais être moi-même, vivre heureux, sans chaînes, libre. Hier, l’effondrement est arrivé.

Comment ? Vous n’étiez pas au courant ? Il n’y a rien dans les journaux, aucune rumeur de foule en liesse qui déferle dans les rues, le système fonctionne encore, il y a de l’électricité dans les prises, de l’eau dans les robinets et le ciel est bleu et dégagé. Ah oui, je parle du véritable effondrement, ce qui nous guette tous et toutes, celui qui secoue les fondations de notre être, qui fait voler en éclats les certitudes et les valeurs inculquées.

Hier, je me suis effondré, tout s’est écroulé, non pas autour de moi, mais en moi. Tout, ce que je pensais de moi, ce que je pensais de l’autre, ce que je pensais du couple, ce que je pensais de l’amour, ce que je pensais des émotions et du chemin qui nous mènent toutes vers on ne sait où.Je me suis effondré hier. Et vous savez quoi ? J’avais raison.

Une fois que tout s’effondre, une fois que l’on arrive à laisser nos fondations s’effondrer, tout va bien ensuite. Il existe un autre monde derrière tout ça, un monde où l’émotion est reine.

Anuncio publicitario

Deja una respuesta

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Salir /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Salir /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Salir /  Cambiar )

Conectando a %s